Guitare Electrique - Mini Méthode

Description d'une guitare électrique

Le chevalet et le sillet sont les extrémités de la partie vibrante de la corde. Sur la tête, les mécaniques servent a régler la tension des cordes.
Certaines guitares disposent, au niveau du sillet, d'un blocage de cordes, dont l'utilité est de limiter le désaccordage de l'instrument. La vibration de la corde est captée par les micros (pickups en anglais). Il existe plusieurs sortes de micros : Des double bobinages (comme ici), généralement larges, et des simple bobinages (plus fins), qui ont une sortie moins puissante, donc un son différent aussi.
On dispose de certains réglages, tels le sélecteur qui permet de basculer ici d'un micro à l'autre, ou les deux (position centrale). On peut aussi trouver un sélecteur à plus de 3 positions (utile si plus de 2 micros), ou des interrupteurs permettant d'activer ou de désactiver chaque micro séparément. Il est aussi possible de régler le volume de chaque micro, ainsi que sa tonalité (plus grave, ou plus aigu).
Le micro aigu est celui qui est le plus près du chevalet, il a un son plus aigu et plus dur que le micro grave, situé près du manche. Il est plus souvent utilisé pour le solo, les sons saturés.
Le corps est creusé en certains endroits (plaques qui le ferment au dos) afin d'intégrer l'électronique. Il est généralement en bois, même s'il est souvent peint «façon plastique». Les matériaux utilisés pour la conception de l'instrument déterminent le son de manière importante, malgré le fait qu'il soit électrique.